The Rubbish Paddlers : expédition en Écosse

, The Rubbish Paddlers : expédition en Écosse

Chez Bluefin SUPs, nous sommes heureux de vous présenter une nouvelle série de blogs d’aventures en SUP avec le duo Rubbish Paddlers- également connus sous le nom de Charlotte et Neil ! Le couple est fier d’avoir tenté d’inverser la tendance à la pollution de l’eau tout en profitant de leurs planches de SUP.

L’été dernier, à cette époque, ils se préparaient pour leur première grande expédition sur nos planches Cruise 10’8 – avec une certaine excitation nerveuse quant à la façon dont ils se débrouilleraient sur les lochs, les rivières et les canaux écossais. Ils ont passé plus d’un mois à voyager en paddle et en transports en commun.

, The Rubbish Paddlers : expédition en Écosse

La paire a accumulé des statistiques intéressantes pour l’expédition Rubbish Paddlers Scotland qui a couvert 352,71 km (219,16 miles) de pagayage. Les voici :

  • 31 jours au total
  • 11 trains
  • Cinq bus
  • 10 auto-stops
  • 63 sacs d’ordures, trois vélos, un caddie, un jeu de fléchettes, une planche à roulettes, un évier de cuisine, un tapis et plein d’autres objets aléatoires collectés dans les cours d’eau
  • D’innombrables observations de la faune et des paysages à couper le souffle
  • Assez de couscous pour toute une vie
, The Rubbish Paddlers : expédition en Écosse

Charlotte et Neil expliquent comment ils ont fait ci-dessous :

« Les planches de SUP Bluefin Cruise se sont avérées être de brillantes planches d’expédition. Pas le plus léger pour le transport dans les trains et les bus, mais surtout, très robuste et stable dans différents environnements fluviaux avec de nombreux points d’attache pour aider à sécuriser le matériel d’expédition et les déchets ! De plus, l’option d’une pagaie à deux lames de kayak a aidé à pagayer contre le vent sur certains lochs et les eaux calmes des canaux. »

, The Rubbish Paddlers : expédition en Écosse

«Ce fut une expédition extrêmement réussie car nous avons réussi à sensibiliser à certains des problèmes environnementaux liés aux déchets dans nos cours d’eau, au gros problème de pollution des campagnes et au gâchis laissé par le camping pas si «sauvage». Cela a également montré à quel point certains paysages écossais sont incroyables – du magnifique nord-ouest des Highlands en passant par le Loch Maree et la puissante rivière Tay. »

  • Si vous êtes intéressés par le voyage des Rubbish Paddlers lors de l’expédition de l’été dernier et leur « aventure des déchets », consultez leur page Facebook : Rubbish Paddlers
  • Ne manquez pas la deuxième partie dans un prochain article à propos des Rubbish Paddlers, alors qu’ils s’attaquent à une expédition épique dans l’Arctique de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.